[Traduction] « In the dark sky there are constellations », Lyn Hejinian

Dans le ciel nocturne on
          trouve des constellations, et toutes sont
          érotiques, forçant l'ouverture 
          des rues
Les rues outrepassent en taille les maisons
A l'occasion le corps outrepasse
          le soi
Chaque jour quelqu'un remplace quelqu'un et 
          la tristesse envahit la mère de quelqu'un 
          afin d'outrepasser.
Un lit est une enceinte 
          d'où il est fréquent de disparaître
Au dehors sont les étoiles, spectaculaires
          – en contact,
C'est une question de 
          proportion
C'est érotique quand les parties 
          outrepassent leur proportion

Lyn Hejinian, du recueil The Cell (La Cellule),
15 novembre 1986

 

In the dark sky there
are constellations, all of them
erotic and they break open
the streets
The streets exceed the house
On occasion the body exceeds
the self
Everyday someone replaces someone and
someone’s mother is sad so
as to exceed
The bed is a popular
enclosure from which to depart
Outside the stars are stunning
–touching
It is a question of
scale
It is erotic when parts
exceed their scale

Publicités

Une réflexion au sujet de « [Traduction] « In the dark sky there are constellations », Lyn Hejinian »

  1. Coucou, je te trouve très courageuse de traduire de la poésie, car c’est loin d’être ce qu’il y a de plus facile… Pour ce coup-là je pense que tu t’en sors pas mal, mais je trouve que c’est encore trop littéral :/ Souvent en poésie, il vaut mieux chercher à retranscrire le sens profond dans la langue cible plutôt que rester absolument le plus proche du texte possible, et là tu es un peu passée à côté des articulations qui rendent le texte de base « entier », qui en fait un tout ; ta traduction est un peu confuse de ce point de vue car elle met en relation des choses qui ne semblent pas avoir d’autre lien que les termes que tu as choisi de répéter (je ne sais pas si c’est très clair ce que je dis)…

    De même, je crois qu’il y a un petit faux sens pour ce passage :

    Everyday someone replaces someone and
    someone’s mother is sad so
    as to exceed

    Je pense que tu t’es méprise sur le sens de « as », qui est dans ce cas « comme pour » ; je veux dire que j’interprète la tristesse de la mère comme étant le moyen pour elle de dépasser la disparition, le « remplacement » de la personne qu’elle a aimée, et non sa conséquence comme tu l’as traduit dans ton texte. Elle ne devient pas triste puis dépasse la disparition, elle devient triste afin de pouvoir aller au-delà de cette disparition. Enfin moi je le lis comme ça ^^°

    Après j’aurais d’autres choses à dire si j’entrais encore plus dans le détail, mais hum je sais pas si ça se fait de la part d’une inconnue haha, donc je vais m’arrêter là en précisant que tout ce que je dis n’est bien sûr pas parole d’évangile et ne concerne que moi, que y’a pas de traduction parfaite, et que je ne me suis permise de donner mon avis que parce que tu as sollicité des opinions =)

    Voilà, bonne continuation !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s